Stations de Ski

Les Sherpas ferment le Mt. Everest après une avalanche mortelle

MW-CA378_everes_MG_20140422133158Les Sherpas, les guides népalais ont indiqué qu’ils abandonnaient la saison d’escalade afin d’honorer leurs 16 collègues qui ont perdu la vie la semaine dernière dans une avalanche. Ils en ont marre de tout risquer vu le danger actuel et la couverture d’assurance faible.

« Nous avons eu une longue réunion cet après-midi et nous avons décidé d’arrêter notre ascension cette année pour rendre hommage à nos frères tombés au combat. Tous les sherpas sont unis dans ce sens » , a déclaré à l’AFP le Guide Tulsi Gurung du camp de base.

Ceci, bien sûr, est un vrai problème pour les alpinistes et les non-alpinistes, qui ont déjà payé plus de 90000 $ et bouclés une grosse partie de leurs calendriers de tenter l’ascension. Beaucoup d’entre eux sont déjà assis dans le camp de base en attendant leur tour.

En fait, Ani Tshering de la Nepal Moutaineering Association a déclaré au Guardian qu’il y a environ 400 grimpeurs étrangers avec un nombre égal de Sherpas actuellement sur la montagne.

Avant la décision de mardi, les guides avaient menacé d’annuler la saison si le gouvernement n’acceptait pas de les payer plus et d’augmenter la couverture d’assurance. les Sherpas ont emporter jusqu’à 6000 $ par année. C’est beaucoup d’argent à Katmandou, mais c’est rien comparé à l’argent que les ascensions apportent de partout dans le monde, en particulier lors de la pesée des risques.

Depuis la première ascension en 1953, plus de 4500 alpinistes ont atteint le sommet. Des centaines, des guides locaux pour la plupart, sont morts en essayant. La tragédie de vendredi fut pire jamais observée. La précédente journée la plus meurtrière fut le 11 mai 1996, lorsque huit alpinistes sont morts dans une tempête de neige près du sommet .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *